Réalité virtuelle et prévention : moins de risques d’accidents dans le secteur logistique

Simulateur de chariot élévateur - Formation réalité virtuelle Come in VR

La formation réalité virtuelle gagne du

terrain dans les entreprises logistiques.

La culture de la sécurité est aujourd’hui une valeur primordiale pour les entreprises. Cela en dit beaucoup sur le niveau d’attention qu’elles portent vis-à-vis de la santé et sécurité des employés.

Avec des délais de livraison toujours plus courts et des équipes trop souvent dans le « rush », il est essentiel d’investir sur une formation rigoureuse des salariés !

Les entreprises logistiques comptent près de 20% d’accidents liés à une machine. L’évaluation des risques professionnels (EvRP) vient poser un cadre légal aux obligations des employeurs, informant le personnel des risques et menant à des actions de prévention. Cependant, les études révèlent que les accidents sont en hausse avec des employés de moins en moins autonomes.

Comment expliquer cela ? En pratique, ce sont les formations traditionnelles qui connaissent des difficultés pour suivre la cadence et former rigoureusement les candidats aux dangers du métier.

Alors, quelles formations existent pour mieux préparer les employés et réduire le nombre d’accident en entreprise ? Cela passe par des solutions adaptées s’appuyant sur les nouvelles technologies comme les formations avec simulateur de réalité virtuelle. La réalité virtuelle et la prévention des risques forment un duo gagnant pour répondre à ces objectifs.

Montez à bord, Come in VR vous en dit plus !

Des salariés mieux formés au pilotage des machines

En logistique, l’environnement de travail est responsable d’un taux d’accidents graves 1,8 fois plus élevé que les autres secteurs, provoquant de plus longs arrêts de travail. Les causes sont principalement liées au non-respect des règles élémentaires de sécurité. Et curieusement, il y a autant d’accidents du côté des pilotes expérimentés que celui des débutants. Par négligence ou manque de formation, ces profils nécessitent tous deux une mise à niveau de leurs acquis.

Formations approfondies - Moins d’accidents avec la réalité virtuelle

Les pilotes expérimentés ont un même

taux d’accident que les pilotes débutants.

La réalité virtuelle plonge directement l’employé(e) en conditions réelles. Un simulateur tel que le chariot élévateur de réalité virtuelle FL1 reproduit à l’identique la machine et ses commandes. L’employé interagit avec son environnement, et effectue plusieurs dizaines de manœuvres couramment réalisées !
Le programme confronte le candidat aux aléas du métier, et l’entraine à travailler efficacement. Résultat, les enseignements sont mieux assimilés, l’entreprise gagne en fluidité, et son taux d’accident diminue.

Mieux formés, ils seront plus autonomes et plus sensibles aux exigences de sécurité du métier.

L’immersion 3D garantit une formation à toutes les bonnes pratiques

Savoir piloter un engin ne suffit pas à rendre un employé attentif aux risques. Quand nous savons qu’un accident sur 5 est lié à une chute d’objet, par effondrement ou perte de contrôle d’engins de manutention, combien d’entre eux auraient-pu être évités ?

Le point fort de la formation chariot élévateur par réalité virtuelle réside dans sa capacité à créer des scénarios sur mesure, avec des situations extrêmement difficiles voire impossibles à reproduire en conditions réelles.

Le formateur suit en direct la façon dont le candidat exécute les mouvements et réalise l’exercice. Il peut ainsi lui transmettre des conseils pointus, et personnalisés. Le formateur a aussi accès à la fonction Replay qui permet de voir et revoir la séquence qui a posé problème.

Formation réalité virtuelle et prévention - Chariot élévateur

Avec le tableau de bord du simulateur, le formateur suit en direct le parcours du candidat.

Ce « serious game » en réalité virtuelle pousse les candidats au-delà de leur zone de confort. Les exercices simulent des situations de dangers et d’accidents. C’est la réaction de l’employé qui est recherchée. En prévention ou en réaction, elle permet de confronter directement le candidat aux réflexes de sécurité à adopter.

Les bons gestes et les retours d’expériences sont mieux assimilés par l’employé. Il/Elle est paré(e) à affronter des situations aussi risquées que délicates, et ce, pour le meilleur de l’entreprise !

La réalité virtuelle, l’investissement sécurité

En face des formations traditionnelles, les formations par réalité virtuelle remportent le match haut la main pour réduire le taux d’accidentologie en entreprise. Sa technologie immersive permet exactement d’aider les entreprises dans leur objectif du « zéro accident » avec des scénarios sur-mesure. Sa mise en place réduira de façon pérenne leur taux d’accident.

Tant sur le plan humain que sur les performances, les entreprises gagnent à se soucier de leurs employés ! C’est pourquoi la réalité virtuelle et la prévention des risques sont aujourd’hui deux inséparables courtisés par les entreprises logistiques, et pas seulement ! Cette technologie s’est tellement développée qu’elle intéresse d’autres secteurs, comme le commerce, l’éducation ou encore la santé.

11 Partages
Partagez11
Partagez
Tweetez